Les amortisseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les amortisseurs

Message  admin le Lun 28 Mar - 7:04

Les amortisseurs, comment ca marche:
__________________________________________

L'automobile s'équipait à l'époque de ressort à lames ou hélicoïdaux. Au fil des ans les ressorts sont passés d'un rôle principale à un rôle secondaire, et ce avec l'apparition de l'hydraulique.

1. La suspension effectuée par le ressort:

- Lors d'une bosse sur la route, le ressort va se comprimer afin d'absorber le choc.
- Puis il va revenir à sa longueur initiale.
- Pour y parvenir il va restituer les 3/4 de l'énergie absorbée.
- Cette énergie va se transmettre sous formes d'oscillations.

Il existe deux configurations majeures de ressorts:



A. Ressort à pas constant:

Flexibilité continue, en cas de choc il encaisse les chocs de faible amplitude, mais il arrive rapidement en butée. On dit alors qu'il "talonne".

B. Ressort à pas progressif:

Ce ressort est conçu comme si on n'avait empilé plusieurs ressorts de duretés différentes. Ce qui permet à chaque section du ressort de jouer un rôle différent en compression, en fonction de la force du choc reçu.
Différents ressorts

2. Les réglages des amortisseurs:

1. LA DÉTENTE:

Pour que l'amortisseur retrouve sa position initiale après une compression, de manière plus on moins vite, on régule le débit de l'huile dans le trou calibré.

2. LA CONTRAINTE:

Elle permet de régler la vitesse d'enfoncement de l'amortisseur. On agit sur le débit d'huile en agissant directement sur le clapet.

3. LA PRÉCONTRAINTE: (PRE CHARGE DU RESSORT)

On comprime plus ou moins le ressort ce qui influe sur sa dureté.

Sur les amortisseur: Système d'écrou et contre écrou, ou réglages par crans.

Sans amortisseurs, mais juste avec des ressorts et sur une route en très mauvais état, vous auriez l'impression d'être sur un cheval en plein rodéo. Difficile de tenir longtemps!
Amortisseur

3. Les composants d'un amortisseur hydraulique:



1. Fixation au chassis, sur une rotule.
2. Mousse de butée.
3. Section du ressort la plus souple, elle encaisse les petits chocs.
4. Joint "SPI", garant de l'étanchéité de la tige coulissante qui le traverse.
5. Dispositif de clapets de laminage.
6. Section du ressort la plus dure, elle encaisse les gros chocs qui n'ont put être encaissé par la section "3".
7. Précontrainte, réglage de la compression du ressort.
8. Fixation au bras oscillant.

4. L'amortissement effectué par l'huile:

- Il doit compenser les oscillations qui sont néfastes pour la tenue de route et le confort.
- L'hydraulique va freiner les oscillations en absorbant l'énergie emmagasiné par les ressorts.
- Pour les compenser, l'hydraulique va circuler dans un tube.
- A l'intérieur de celui-ci une tige coulisse avec un clapet monté à son extrémité.
- Le clapet va ralentir le passage de l'huile entre la partie inférieure et la partie supérieure.

5. Le fonctionnement des clapets à laminage:

A. La tige descend, l'amortisseur est en détente.

B. La tige remonte, l'amortisseur est en compression.

Les clapets (en rouge) sont soulevés par la pression que l'huile exerce sur eux.

Laminage: L'huile poussant les clapets pour se frayer un passage.
avatar
admin
Admin

Messages : 590
Date d'inscription : 26/11/2010
Localisation : ORANGE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.monstand.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum